Les territoires de projet de Paris-Saclay

Quartier de Corbeville

Outre des logements familiaux et étudiants, ce futur quartier accueillera d'autres réalisations phares de l'EPA Paris-Saclay sur les communes d'Orsay et Saclay : le complexe sportif universitaire et l'Hôpital Paris-Saclay

    À la Une

    Campus urbain Orsay
    Référencement de concepteurs architectes pour la maitrise d’œuvre de logement familial

    A l’horizon 2026, l’EPA Paris-Saclay ambitionne de constituer à Corbeville un quartier vivant, commerçant et animé

    Le 28 avril 2022

    Ce quartier s’inscrit dans la Zone d’aménagement concerté (ZAC), créée en septembre 2019. Sur une surface de 94 hectares dont plus du tiers est réservé exclusivement à la création d’espaces naturels, boisés et écologiques (plus de 4 500 arbres y seront plantés), il accueillera des logements  familiaux et étudiants, des commerces, des équipements publics (dont le futur hôpital de Paris-Saclay).

    Une autre de ses caractéristiques réside dans le fait qu’il se situe entre deux secteurs de projets déjà pleinement opérationnels : le quartier de l’École polytechnique, situé à l’Est de la RN118 sur les communes de Palaiseau et de Saclay, et le quartier de Moulon, situé à l’ouest de cette même RN118, sur les communes d’Orsay et de Gif-sur-Yvette. C’est dire le rôle central qu’il est appelé à jouer dans l’aménagement du Campus urbain.

    Une mixité de programmes

    La poursuite de l’aménagement du quartier de Corbeville renforce la dimension économique du cluster Paris-Saclay en permettant l’accueil de nouvelles entreprises : grands groupes, starts-ups, PME et ETI innovantes.
    Avec 123 000 m² de surfaces de plancher destinées à de l’activité économique et plus de 45 000 m² réservés à l’accueil d’un futur programme d’enseignement supérieur et de recherche, Corbeville offrira au Campus urbain la capacité d’atteindre sa pleine envergure. La programmation économique de la ZAC de Corbeville répondra notamment à l’objectif de soutenir l’accueil et le développement d’entreprises de la deeptech.

    Par ailleurs, en cohérence avec les ambitions de l’EPA pour les quartiers de l’École polytechnique et de Moulon, le quartier de Corbeville a vocation à accueillir une grande mixité de programmes pour constituer un lieu vivant, avec des logements familiaux, des équipements publics de proximité, des commerces et, bien sûr, des logements étudiants en nombre pour répondre au besoin croissant de logement universitaire.

    Enfin, le quartier accueillera une offre de services de santé large et diverse grâce à la présence du futur hôpital Paris-Saclay et d’une programmation médicale connexe au projet d’hôpital.

    Pour une ville nature et résiliente

    Le projet de Corbeville reprend les grands principes paysagers définis par le paysagiste Michel Desvigne (MDP) qui se déploient sur l’ensemble du Campus urbain Paris-Saclay : sanctuarisation des terres agricoles – ZPNAF , développement d’une grande lisière comme paysage utile et amplification de la géographie du coteau boisé.

    Cette intention fonde l’identité future de Corbeville, qui doit devenir un parc habité.

    Le rapport à la géographie, le contact à la nature, le concept de canopée, la création de deux parcs boisés, la présence d’un corridor écologique, sont autant d’éléments qui permettent d’inscrire Corbeville dans l’hyper-nature. L’urgence écologique nous impose de réfléchir aux capacités de résilience de ce quartier, au réchauffement climatique et à la pollution de l’air, notamment.

    Une ville des proximités

    La desserte exceptionnelle de Corbeville en transports en commun, avec le TCSP et la proximité du métro, la conception d’espaces publics largement favorables aux piétons et cyclistes, et la proximité des fonctions urbaines, sont les piliers de la ville des courtes distances.

    Vertueuse, elle permet de réduire significativement l’usage de la voiture individuelle et de favoriser l’intensité urbaine, les commerces de proximité, la vie de quartier et le lien social, tout en ancrant Corbeville dans l’ambition internationale du cluster Paris-Saclay.

    Corbeville est aussi un quartier propice aux rencontres, aux relations de voisinage, aux activités en commun. Les espaces publics seront nombreux et supports aux activités et sociabilités. Par leur conception et la mixité des usagers du quartier, ils offriront diverses possibilités d’utilisation, de la simple promenade à la pratique du sport, ’un réseau d’espaces de pratiques sportives (complexe sportif, city-stade, fitness de rue, jeux pour enfants, etc.) sera déployé et pourra profiter à tous les usagers du Campus.

    La création d’un large parc boisé, au sud de la ZAC, en lieu et place d’une friche industrielle (ex-Thalès),  est l’un des actes fondateurs du projet. L’objectif est d’en faire un lieu d’agrément et de loisirs pour les nouveaux habitants, les usagers du plateau mais aussi un lieu de destination pour les habitants de la vallée ou à l’échelle de l’agglomération. Le château de Corbeville et sa longère, éléments d’intérêt patrimonial situés sur cette friche, sont conservés et valorisés dans le projet.

    Des projets déjà lancés...

    Au cours de l’année 2019, les premiers projets immobiliers du quartier de Corbeville ont été lancés. Ces opérations, majoritairement situées au nord de la ZAC, seront livrés au cours de sa première phase opérationnelle : 1) un complexe sportif universitaire ; 2) l’Hôpital Paris-Saclay – groupe hospitalier Nord-Esonne (GHNE).

    ... le complexe sportif universitaire

    Sur les 2,1 Ha de surface foncière dédiée à l’opération, ce complexe comprendra un bâtiment d’une surface de plancher de 4 500m², destiné à accueillir notamment deux gymnases et leurs gradins, une salle d’escalade bloc, une salle de danse, des vestiaires et sanitaires, ainsi qu’un espace d’accueil et d’administration. Le bâtiment sera également accompagné de 11 500m² d’espaces sportifs extérieurs, qui comprennent trois courts de tennis couverts non clos et un terrain de grands jeux mixte football et rugby.  Ce n’est pas tout : 3 000m² seront consacrés aux surfaces extérieures d’accompagnement (parvis, cheminement…).

    Cette infrastructure porte, comme tous les projets d’aménagement de l’Opération d’intérêt national Paris-Saclay, des ambitions de performances environnementales, avec un objectif notamment de certification NF HQE® Equipements sportifs.

    Elle permettra de répondre aux besoins en équipements sportifs générés par l’arrivée de nouveaux établissements d’enseignement supérieur et de recherche dans le quartier de l’École polytechnique à Palaiseau, et en particulier l’ENSAE Paris arrivé sur le campus en septembre 2017 ; l’Institut Mines-Télécom, à la rentrée 2019 et AgroParisTech en 2022.

    La livraison est prévue début 2022 avec cependant d’ores et déjà un terrain de grands jeux et des cours de tennis livrés à la rentrée universitaire 2020.

    Pour en savoir plus, cliquer ici.

    Le futur Hôpital Paris-Saclay

    Ce nouvel hôpital s’appuiera sur la richesse industrielle et académique du cluster d’innovation Paris-Saclay, de son écosystème de recherche (20% de la recherche académique française en technologie de santé) et de la proximité d’un écosystème d’acteurs industriels pharmaceutiques, biomédicaux et biotech.

    Il proposera une démarche de soins d’excellence, de recherche et d’innovation. La proximité directe avec le CEA, qui installera un nouveau bâtiment de recherche à proximité du site choisi, facilitera une dynamique de recherche clinique commune avec le GHNE.

    Le futur hôpital hébergera également un centre de santé étudiant pour répondre à la demande de soins et portera un projet novateur de psychiatrie des adolescents et jeunes adultes tout en poursuivant son rôle de proximité.

    Le bâtiment, d’une surface de 45 000m², comprendra 473 lits et places, avec 90% de chambres individuelles, 10 salles de bloc opératoire, des services de médecine, de chirurgie et de médecine aiguë : réanimation, soins intensifs cardiologiques et neurovasculaires. De plus, pour répondre aux crises épidémiques, le nouvel hôpital se dotera d’une unité dédiée aux maladies infectieuses et d’une unité de crise.

    Une maternité sera également intégrée au projet pour accueillir 3 000 naissances par an, avec une extension possible pour accueillir 1 000 naissances supplémentaires. Le service d’urgences sera en capacité d’accueillir 85 000 passages annuels. L’offre de prise en charge sera tournée vers l’ambulatoire et les techniques médicales innovantes.

    Le projet architectural de l’agence d’architecture SCAU propose un hôpital poly-blocs, avec un bloc dédié à l’hospitalisation (ambulatoire et hébergement) et une bloc « médicotechnique ». Le bâtiment compact, dense et vertueux d’un point de vue environnemental permet de libérer une emprise foncière propice à l’aménagement d’un environnement paysager ou d’extensions.

    L’ensemble est conçu de manière fonctionnelle pour accueillir un flux important d’urgences tout en assurant une facilité d’accès aux véhicules de secours, ambulances et particuliers. Un grand parking souterrain permettra la venue des patients et de leurs proches, pour leur offrir un meilleur confort d’accès au site tandis qu’un large parvis piéton sera créé à l’entrée de l’hôpital.

    La construction de ce nouvel hôpital s’accompagne d’une restructuration de l’offre de soins de proximité sur le territoire nord-Essonne avec les sites existants. Si ce nouveau site prendra en charge les activités relevant de la médecine, de la chirurgie et de l’obstétrique, les sites de Juvisy, Longjumeau et Orsay verront leurs activités évoluer. Chacun d’eux accueillera un Centre de Consultations et de Soins Urgents (CCSU) qui permettront la prise en charge d’entre 20 000 et 30 000 patients par an et l’organisation de consultations avancées avec les médecins du nouvel hôpital.

    Le nouvel hôpital ouvrira ses portes mi-2024, après une période de chantier de 26 mois au calendrier maîtrisé par le groupement de construction-réalisation.

    Pour en savoir plus, cliquer ici.

    Le futur Hôpital Paris-Saclay - GHNE, vue aérienne.

    Le hall d'accueil © SCAU architecture.

    Les urgences de jour © SCAU architecture.

    Le futur Hôpital Paris-Saclay - GHNE, vue aérienne.

    Le hall d'accueil © SCAU architecture.

    Les urgences de jour © SCAU architecture.

    Maîtrise d'œuvre et AMO

    En tant que maîtrise d’ouvrage, l’EPA Paris-Saclay a confié :

    • la maîtrise d’œuvre à uapS (architecte-urbaniste coordonnateur), mandataire d’un groupement constitué de BASE (paysagistes), de TPF Ingénierie (VRD et maîtrise d’œuvre technique), de Safège (BE hydraulique), de Biotope (ingénierie écologique) et d’ON (concepteur lumière) ;
    • l’AMO conception durable à Une Autre Ville, mandataire d’un groupement constitué d’Amoès, de Transfaire, d’Urbanova et de Transitec.

    La programmation en m2

    414 000

    La programmation totale dont...

    45 000

    ... pour le pôle universitaire.

    123 000

    ... pour les activités économiques.

    172 000

    ... pour les logements familiaux (74%) et étudiants (26%).

    74 000

    ... pour les services, commerces et équipements publics*.

    94

    ha

    L'étendue de la ZAC, dont plus du tiers d’espaces naturels, boisés et écologiques.

    * dont un nouvel hôpital de 45 000 m² , une nouvelle caserne de pompiers, un complexe sportif universitaire,…

    Dates clés et calendrier

    20 septembre 2019

    Création par l'arrêté préfectoral n°2019-DDT-STP-338 .

    octobre 2019

    Adoption du dssier de réalisation par le Conseil d’Administration de l’EPA Paris-Saclay.

    26 février 202

    Approbation du programme des équipements publics par l’arrêté préfectoral n°2020-DDT-STP-090.

    2022-24

    Lancement du projet et premières livraisons.

    2025-2027

    Constitution d’un quartier de ville.

    2028-2032

    Finalisation du projet.

    À voir sur Paris-Saclay TV

    Qu’est-ce la ZAC de Corbeville ? Réponse dans ce reportage.

    Le Domaine de Corbeville à l’heure de l’urbanisme transitoire : des animations estivales (été 2021).

    Le Domaine de Corbeville à l’heure de l’urbanisme transitoire (suite) : une randonnée bivouac (été 2021).

    Découvrir la pépinière de Corbeville.

    Référencement de concepteurs architectes pour la maitrise d’œuvre de logement familial
    Campus urbain Orsay

    Référencement de concepteurs architectes pour la maitrise d’œuvre de logement familial

    A l’horizon 2026, l’EPA Paris-Saclay ambitionne de constituer à Corbeville un quartier vivant, commerçant et animé

    Le 28 avril 2022
    Premières consultations – logements familiaux (ZAC de Corbeville).
    Campus urbain Orsay

    Premières consultations – logements familiaux (ZAC de Corbeville).

    Le projet d’aménagement de Corbeville, désormais pleinement opérationnel, totalise un programme d’environ 1 600 logements familiaux.

    Le 10 janvier 2022
    Toutes nos publications : Quartier de Corbeville
    Complexe sportif universitaire de Corbeville
    Campus urbain Orsay

    Complexe sportif universitaire de Corbeville

    Un nouveau complexe sportif universitaire verra le jour en 2023 à Corbeville.

    Le 13 septembre 2021
    La Pépinière transitoire de Corbeville
    Quartier de Corbeville

    La Pépinière transitoire de Corbeville

    Une pépinière transitoire a été créé à Corbeville pour répondre aux futurs besoins du projet Paris-Saclay.

    Le 10 août 2021
    Biodiversité – Panneaux pédagogiques
    Campus urbain Orsay

    Biodiversité – Panneaux pédagogiques

    Le 30 juillet 2021
    Tous nos projets : Quartier de Corbeville

    A voir aussi

    Territoires de projet
    Quartier de l'École de Polytechnique

    En savoir plus...

    Territoires de projet
    Quartier de Moulon

    En savoir plus...

    Territoires de projet
    Campus urbain d'Orsay

    En savoir plus...